Méthodologie d’analyse : l’étude de cas

Qu’est-ce qu’une étude de cas?
– C’est une enquête basée sur un cas particulier.
– En étude de cas on part du particulier pour tenter d’aller
vers le plus général.
– On étudie, décrie, et tente d’inférer.
définition: (TLFI) LOG. Tirer, d’un fait ou d’une proposition donné(e), la conséquence qui en résulte.
– On veut comprendre pourquoi le cas est ainsi et pas autrement.
– C’est un travail de “divination” documenté: on a des hypothèses,
des documents, on a de l’inspiration, et on essaie de trouver des
réponses à nos questions.
– On scrute l’objet, on le dessine, on le photographie, on le peint.
il doit rentrer dans notre cerveau jusqu’à l’obsession car nous voulons le comprendre,
le “craquer”, découvrir sa structure cachée, entrer dans l’esprit du concepteur.
– On peut se tromper si c’est justifié. Les concepteurs eux-mêmes ne sont pas toujours
les mieux placés pour comprendre et analyser ce qu’ils ont fait.
– On se place donc de son propre point de vue, et on utilise au maximum
ses connaissances pour décrypter l’objet
*

EXERCICE

1 – choisir un objet construit par des humains

A – le contextualiser:

a – industriel? artisanal? œuvre d’art? immatériel?

b – analyser ses matériaux, ses constituants, les décrire

c – fait-il partie d’une série? est-ce une chose unique? y-a-t-il des déclinaisons?

B – description de sa couleur en lien avec sa fonction:

a – approche globale: palette de couleurs représentative, la plus complète possible

1 – nommer et décrire ces couleurs

2 – les reproduire, les mesurer au colorimètre avec le système CIELAB (L*a*b*)

3 – y-a-t-il un lien entre sa couleur et sa forme?

b – approche locale: relations entre les couleurs

1 – la texture, le brillant, le transparent

2 – fonctions de la couleur

3 – imagination, références explicites ou non, comparaisons avec autres champs lexicaux

4 – construire un vocabulaire:

01 – technique

02 – littéraire

C – conclusions:

1 – qu’ais-je appris sur cet objet en général ?

2 – pourquoi les couleurs ont-elles été choisies ainsi ?

3 – peut-on parler d’un “ordre chromatique” de l’objet ?

4 – les couleurs ont-elles été bien choisies? pourquoi ?

5 – proposer une gamme de couleurs alternative:

a – dans la même veine

b – complètement différente

6 – analyse des résultats et synthèse de tout ce qui précède

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s